La fête des morts et sa célébration selon les cultures

décoration babyshower à Nice
Choisir sa décoration babyshower à Nice
janvier 30, 2021
Méthodes pour motiver une équipe
3 méthodes pour motiver vos équipes
juin 22, 2021

La fête des morts et sa célébration selon les cultures

La fête des morts et sa célébration selon les cultures

La fête des morts et sa célébration selon les cultures

La commémoration des défunts : une fête ou un recueillement ?

La fête des Morts est un événement qui est apparu depuis déjà plus de 3 000 ans. Sa célébration diffère dans chaque pays et selon les cultures ainsi que les religions.

La tradition religieuse

En France et dans certains pays chrétiens, le 2 novembre est la journée ratifiée pour commémorer les êtres déjà partis. C’est d’ailleurs en Europe que naît la ratification officielle d’une journée pour les morts. A priori, on parle plutôt de commémoration que de la fête des morts. C’est le Pape Leon IX qui instaura le lendemain de la Toussaint comme étant une journée de commémoration. L’idée est apparue en 998 sous l’abbatiat d’Odilon. L’abbé souhaitait consacrer la journée du 2 novembre comme un recueillement en mémoire des défunts. Au Moyen-Âge, la plupart des congrégations commémorent leurs défunts en faisant des prières et des messes. La journée était consacrée à supplier Dieu de rendre la paix aux trépassés. Les prières visent à implorer le Seigneur pour que celui-ci accorde le pardon divin aux défunts.

À l’heure actuelle, cette culture religieuse se répand à travers le monde et continue d’exister. À cet effet, les personnes tendent à faire des visites aux cimetières. Seules ou en famille, les visites s’accompagnent d’une remise de fleurs sur les tombes. En l’occurrence, les chrysanthèmes sont les fleurs les plus déposées sur les tombes. Certes, certaines personnes font du 2 novembre une journée de recueillement en silence. Des messes ont d’ailleurs lieu en l’honneur des morts et pour prier le salut de leur âme.

Le Jour des Morts dans le monde

C’est vrai que chaque pays a sa culture. Il est donc clair qu’une culture ne commémore pas la journée de la même manière qu’une autre. Même les dates dédiées à la fête des Morts ne sont pas pareilles. Et encore, d’une culture à une autre, la fête n’est pas célébrée avec le même degré d’importance. C’est notamment le cas du Mexique où la fête des Morts donne lieu à de multitudes de festivités. Connue sous le nom de Día de los Muertos, cette fête est la plus reconnue de la planète. Il s’agit d’une journée joyeuse pour se retrouver en famille et visiter les tombes… Une journée de grands festins où petits et grands mangent, boivent et dansent. Et la fête n’existe pas uniquement au Mexique. En effet, elle est également célébrée au Népal, en Chine, en Corée du Sud, et même jusqu’à Madagascar.

Chacun de ses pays décide le bon moment pour célébrer le Jour des Morts. Sauf pour Madagascar, les rites se font selon les familles des défunts. La fête est propre à chaque famille et se fait pendant 3 jours. Certes, on peut dire que la journée de commémoration des morts dépend de chaque culture. Et chacune d’entre elles a sa façon de célébrer cette journée de commémoration et d’hommage.